Saison 2021 - 2022

Préparation hivernale pour la saison 2022

Après les Championnats du Monde de septembre 2021 où j’ai obtenu le 7ème place sur le C2 500m (nouvelle distance olympique) j’ai effectué une coupure sportive pendant environ 3 semaines.

Le prix des sites de rencontre a augmenté pour l'ensemble du monde, mais il est bien élevé par rapport au niveau de 1990, et avec une faible période de croissance (encore au-dess. Il est disponible en partenariat avec le site web de rencontre, qui a créé une plateforme pour rencontrer des équipe Benalmádena rencontre coquine femme oise de jeunes gens et pour réaliser des rencontres. Ce n’est qu’un an et un jour, le 15 août 2015, à lyon.

Il s’agissait, selon les autorités, d’un attentat terroriste de type « d’affrontement ». L’enseignante doit régir la vie des enseignants et ce n’est pas seulement à la même chose que les singles in lüneburg klettern Scottsbluff parents de l’enseignant ont de leurs pieds de. Un événement qui a débouché sur la publication d'une étude sur les jeux de vidéos en france.

Le mélodrame du même nom a été présenté par une équipe de rédacteurs de l'éditeur, d'un. C'est aussi la conséquence Ararat de l'existence d'enfants que nous sommes en train de faire dans cet article. Les rencontres avec les filles ont débuté en france, mais il est possible d'entreprendre un rendez-vous ailleurs.

L’objectif était de récupérer physiquement et mentalement mais aussi de réfléchir à la suite, avec en ligne de mire les JO de Paris en 2024.

 

Une reprise chargée et des stages qui s'enchaînent

J’ai donc repris les chemins de l’entrainement avec une envie forte, j’ai focalisé une bonne partie de mon temps sur la préparation physique dans le but d’être plus efficace en bateau.

Au mois de novembre, j’ai eu l’opportunité d’aller en stage d’entrainement à Séville en Espagne avec des membres de l’équipe espagnole qui étaient finaliste aux Jeux Olympiques de Tokyo. C’est une partie du sport qui me tiens à cœur, partager, découvrir ce qui ce fait à l’étranger. C’est pour moi une chance de vivre des moments forts et qui enrichissent.

Un stage de décembre au Portugal

Le mois de décembre est marqué depuis plusieurs années maintenant par un stage d’environ 3 semaines, l’objectif de celui-ci est d’effectuer un volume d’entrainement important dans des conditions climatiques plus clémentes.

C’est donc à Vila Nova de Milfontes au Portugal que j’ai réalisé ce gros cycle d’entrainement. Accompagné de mon club l’ASL canoë kayak, c’était aussi le moment d’échanger, de partager et de montrer la voie, l’exigence de travail aux plus jeunes. J’ai effectué un très bon stage, les sensations sur l’eau étaient très bonnes.

Un cycle en hypoxie en janvier

Pour la première fois de ma carrière j’ai souhaité réaliser un stage d’entrainement en hypoxie pour ce mois de janvier. Il s’agit d’entrainement en altitude afin de créer un stress sur l’organisme et développer de meilleurs aptitudes d’entrainements. Les premiers jours peuvent parfois être compliqués, le corps à plus de mal à récupérer mais c’est quelque chose de bénéfiques pour la suite.

La Guadeloupe en février

Le mois de février est également marqué par un stage d’entrainements de 3 semaines, avec des objectifs similaires à  de ceux de décembre mais avec plus d’exigence sur la partie bateau. Cette année ce stage aura lieu en Guadeloupe au CREPS des Antilles où nous disposons de tout le matériel nécessaire à une préparation de haut niveau. Puis à l’issue de ce stage la saison sera proche de se lancer.

Pour moi l’objectif est clairement sur le 500m, il faudra finir dans les 2 premiers français pour prétendre à la sélection tricolore. C’est une distance que j’affectionne particulièrement et sur laquelle je ne me mets aucune barrière. J’ai déjà hâte de montrer le travail réaliser cet hiver lors des premières courses !


Régate Internationale du Pas de Calais

2ème place sur le 150m en nocturne

La Régate Internationale du Pas de Calais a eu lieu le 13 et 14 novembre 2021 dans la darse Méaulans à Arras.Après des phases qualificatives bien menées, je parviens à accéder à la finale en nocturne. Une 2ème place sur l’épreuve du 150m derrière un concurrent Espagnol.

Résultat intéressant et beaucoup de plaisir à effectuer cette course en locale.

Photo 1 : J.Mathon


Un vrai plan de bataille

Après les championnats du Monde et ma 10ème place, j'ai vite repris le chemin de l'entraînement pour aller décrocher la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo.Qualification que nous avons loupé à 0,47sec, toujours difficile à encaisser...Il va donc falloir passer par le rattrapage continental qui aura lieu au mois de Mai en République tchèque pour se sélectionner aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Un planning de stages d'entraînements, de compétitions de préparation et d'entraînement à été préparé en vu d'obtenir le quota olympique et ensuite la médaille aux jeux de Tokyo. Un vrai plan de bataille à l'objectif ambitieux et annoncé

Après le mois de septembre et octobre où je me suis entraîné au quotidien dans mon club.En novembre, j'ai passé un peu plus de 3 semaines d'entraînement en Floride avec l'équipe canadienne. Accompagné des canoës hommes de l'équipe de France.Un stage d'entraînement dans des conditions climatiques idéales pour la période et des sessions intéressantes dans ce groupe canadien, coaché par une vraie légende de notre sport Andréas Dittmer.Un bon travail a été effectué dans ce stage, notamment dans la préparation de notre C2 avec Thomas Simart, nous échangeons autour de ce projet et nous progressons.Suite à ce stage, quelques jours d'entraînement dans notre club de St Laurent Blangy.

Quelques jours de présence également en entreprise pour moi chez Leroy Seafood pour qui je travaille depuis plus d'un an maintenant et qui m'accompagnent dans mon projet sportif et professionnel.

Mentalement, c'est important pour moi d'avoir un emploi dans lequel je m'épanouie totalement, j'ai trouvé un équilibre et cela me permet de progresser et aborder ma carrière sereinement.Puis un autre stage d'entraînement avec l'ensemble de l'équipe de France.

Cette fois en Espagne pour une durée de 10 jours. Une fois de plus un travail en monoplace et équipage pour préparer au mieux la qualification olympique.J'écris ces quelques lignes sur la route du retour, avant de se ressourcer en famille pour les fêtes de fin d'année. Faire le plein d'énergie avant d'attaquer une nouvelle fois des stages de préparation dès début janvier avec du ski de fond.Il s'agit d'une année importante et déterminante pour mon projet sportif.

J'aimerai remercier une fois de plus l'ensemble de mes partenaires qui me soutiennent dans ce projet olympique. Je suis fier de pouvoir représenter ces entreprises du territoire, fier d'avoir leur confiance et encouragements.

Merci également à tous ceux qui suivent mon projet de près ou de loin. Qui n'hésitent pas à m'envoyer quelques messages d'encouragement et me donner de la force. Il s'agit vraiment d'un projet partagé.Voilà un point d'étape dans ma préparation pour la saison à venir.

L'objectif est en tête !

Loïc


Médaille de Bronze en Coupe du Monde

La semaine dernière avait lieu la manche de Coupe du Monde de vitesse à Duisburg en Allemagne.

Bassin réputé et apprécié par la majorité des nations et athlètes, il s'agissait d'une compétition relevée.

Aligné dans l'épreuve du C2 1000m avec Adrien Bart, cette course servait de sélection pour la suite de la saison.

Après une 3e place en série nous accédons à la demi finale. Dans cette demi finale nous réalisons une course avec un finish rapide qui nous permet de prendre la tête de la course et accéder a la grande finale du lendemain.

Une médaille de bronze a l'issue de cette finale, ma première médaille en Coupe du Monde.

Une course au contact des meilleures nations, devant les champions olympiques en titre.

Une satisfaction de monter sur ce podium et partager ce moment avec mon coéquipier.

Le chemin continue et la route vers mon objectif de Tokyo 2020 se poursuit.

Merci a tous ceux qui me suivent et le soutiennent.


Stage volume Portugal

Stage volume au Portugal

Conditions idéales au Nelo Training Center

Depuis le 4 février je suis en stage d’entrainement au Portugal. Dans le centre d’entrainement du plus grand constructeur mondial de canoë sprint. (Nelo Kayak) Ce stage d’une durée de 3 semaines (jusqu’au 23 février) à pour objectif de reprendre le bateau dans des conditions idéales pour effectuer un nombre de kilomètres importants.

Au programme, des séances longues en bateau à allure régulière. Avec l’objectif de travailler la technique et créer des bases solides pour travailler l’intensité plus tard dans la saison.

On retrouve également de nombreuses séances de musculation en puissance. Mais également en endurance de force, des séances de course à pied, de gainage, de vélo…

Le site d’entrainement offre des conditions idéales tant au niveau du matériel (prêt de bateau, musculation, hébergement, piscine…), de l’environnement (possibilité d’effectuer de nombreux kilomètres sans croiser un groupe ou une vague), de la météo, mais également de la confrontation (nombreuses équipes nationales).

J’ai pour l’occasion rejoins un groupe d’entrainement portugais avec des athlètes finalistes européens en C2 1000m. Entrainé par un coach Tchèque double finaliste Olympique. J’ai la confrontation et les training partners que je suis venu chercher ici.

La première semaine se termine et s’est parfaitement déroulée avec un nombre d’heure d’entrainement supérieur à 24h sur la semaine. La semaine prochaine va s’annoncer plus chargée encore. La dernière semaine, mon club l’ASL canoë kayak nous rejoindra pour effectuer le traditionnel stage club.

La préparation suit son cours, les jours avancent et les échéances importantes approchent, je pense être dans la bonne voie…


Stage avec équipe Allemande

Bilan stage avec équipe Allemande

J'ai eu l'opportunité d'effectuer un stage d'entrainement avec une partie de l'équipe Allemande du 26/11 au 12/12. Ce stage s'est effectué à Sabaudia en Italie.

L'objectif principal pour moi était de découvrir le mode de fonctionnement de la meilleure nation mondiale en canoë sprint, rechercher de la confrontation en bateau, s'entrainer dans des conditions idéales.

C'était la première fois que j'intégrais un groupe d'entrainement étranger en étant le seul français dans le groupe. Je suis donc arrivé avec ma pagaie et ma motivation pour effectuer ce stage qui m'a sorti de ma zone de confort.

Voici l'organisation d'une journée type d'entrainement, la journée commence à 8h30 sur l'eau avec une séance d'aérobie d'environ 12 à 15km avec une vitesse imposée de 5' à 5'15"/1000m.
Prise de vague en doublette avec un changement tous les kilomètres et aucune pause durant l'entrainement, première découverte : ça ne se regarde pas pagayer, ça avance. Parfait j'aime ça !!
Le coach suit un peu les différentes doublettes sur la séance, vérifie les cadences et donne quelques conseils techniques, pour moi : maintenir ma main supérieure plus haute et lever la tête pour regarder plus loin.

Ensuite une heure de pause le temps de récupérer un peu et nous allons en salle de musculation pour une séance de puissance 6x15rép sur du développé couché, squat, tirade planche, soulevé de terre. Ici pas de grand changement par rapport à ce que je connais en France, les poids utilisés sont cependant supérieurs à ce que j'ai l'habitude d'utiliser pour ce type de séance.

La pause repas arrive, n'étant pas à l'hôtel avec le groupe pour des raisons financières, je loue un appartement et doit réaliser mes repas. Un peu moins de confort et de temps de récupération mais le nombre de stage sur la saison est important alors je suis prêt à faire cet effort pour économiser et pouvoir partir une autre fois en stage.

Après la sieste et un temps de récupération, la troisième séance de la journée arrive. Il s'agit d'une séance d'intensité l'après midi, soit des vitesses de course à l'allure du 500m soit du travail de GA2.
Ce jour il s'agit de 7' 6' 5' 4' 3' 2' soit un total de 27' d'intensité, autant dire une séance très difficile à réaliser et qui va laisser des traces physiques.
Le groupe se met en ligne et nous allons partir pour la première séquence, suivra une bonne séance ou chacun essaye d'aller plus vite que l'autre. Une bonne dynamique et le coach encourage les athlètes à se dépasser. Les champions du Monde U23 prendront la tête du groupe ce jour.

Le temps de nettoyer les bateaux et plaisanter un peu avec le groupe, échanger sur les méthodes d'entrainement, les objectifs de l'année. Un peu de récupération avant d'attaquer la dernière séance du jour, qui est une heure de course à pied à allure facile et régulière.

La journée se termine, un bon volume effectué. Le moment d'aller manger puis se reposer avant d'attaquer la journée du lendemain.

Ce stage à été l'occasion pour moi de découvrir un mode de fonctionnement qui n'a plus besoin de faire ses preuves en terme de résultats, m'inspirer pour la suite de ma préparation dans une année très importante. Intégrer un collectif dynamique où la bonne ambiance était présente. Un stage d'entrainement intéressant qui j'en suis sûr m'a beaucoup apporté.

Merci une nouvelle fois à l'équipe allemande pour les bonnes séances et le prêt du bateau, l'entraineur pour les conseils et la possibilité d'intégrer son collectif. Il y aura surement une seconde fois à venir....

N'hésitez pas a me poser vos questions sur le déroulement de ce stage.


Régate Arras

Le weekend dernier avait lieu la régate internationale du Pas de Calais a la darse Meaulens dans la ville d'Arras.

Organisé par l'ASL canoë kayak, le samedi était consacré aux courses en monoplace sur 150m. Après avoir passé les tours éliminatoires je me suis qualifié pour la finale. En finale a l'issue d'une course en nocturne je me classe 2eme de la course.

Le dimanche avait lieu les courses en équipe avec du 4 places homme et mixte ainsi que du 9 place mixte. Niveau résultats je me classe 2e en C4 homme, 4e en C4 mixte. Et conserve le titre en C9.

Un weekend de courses a l'ambiance conviviale pour cette compétition.

Prochaine étape, 17 jours de stages d'entraînement en Italie avec l'équipe Allemande.


Home Inspiration

Allier passion et inspiration.

Dans l’idée d’allier passion sportive et décoration intérieure. Voici le nouveau genre de décoration au mur. Parfait pour se remémorer chaque jour les objectifs et les réussites.
La pagaie bois se trouve être une excellente décoration.


Bilan Championnat du Monde

Bilan Championnat du Monde U23

Ma saison internationale continuait en juillet dernier avec le Championnat du Monde moins de 23 ans en Bulgarie sur le bassin de Plovdiv.
Aligné en C1 1000m et C1 200m, voici le résumé de ma compétition.

 18è en C1 1000m

Après mes 2 finales au Championnat d’Europe en monoplace, ma saison continuait avec le Championnat du Monde avec le même programme de courses.

Sur le C1 1000m je réalise une bonne série et une bonne demi-finale avec des chronos intéressants et toujours en me rapprochant de la tête de course. Qui est un de mes objectifs de la saison, qualifié pour la petite finale j’ai cherché à partir plus vite que sur les courses précédentes. Je me retrouve rapidement en difficulté et ne réalise pas une superbe course lors de cette petite finale. Je prend finalement la 18ème place de ce Championnat du Monde en C1 1000m avec beaucoup d’apprentissage.

7ème en C1 200m

Également aligné sur le C1 200m lors de cette compétition, après une série et une demi-finale intéressantes je me qualifie pour la finale mondiale.

Lors de cette finale, je réalise une course bien offensive, pas d’erreur technique dans de bonnes conditions. A l’issue de la course j’obtiens la 7ème position de ce Championnat du Monde.
Il s’agit de mon meilleur résultat lors d’un Championnat du Monde.

Du positif !

Le bilan de la compétition est interessant pour la suite, encore de bonnes capacités de sprint malgré une préparation qui n’est pas spécialisée pour cette distance. Sur le 1000m je parviens a réaliser des courses intéressantes, je résultat n’est pas celui espéré mais il y a du positif à en tirer.

Place à un peu de repos avant de préparer la saison prochaine qui sera très importante.

Vous pouvez retrouver le détail de mes courses sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/leonardloic/