Loïc Léonard Athlète.

J’aimerai dire dans quelques années que c’est l’histoire d’un jeune qui vivait dans une petite commune et qui pratiquait un sport peu connu mais qui à réalisé son rêve et à remporté la plus grande des compétitions sportives à force de détermination et de courage.

J’aimerai pouvoir dire à chacun que c’est possible et qu’il ne faut rien lâcher, j’aimerai pouvoir inspirer des générations…

Aujourd’hui âgé de 22 ans, j’ai découvert le canoë kayak à l’école primaire de St Laurent Blangy et j’ai tout de suite apprécié cette activité. C’est en 2006 que j’ai pris ma première licence à l’ASL club où je suis toujours licencié.

Au début l’objectif pour moi était de passer du temps avec les copains, découvrir un nouveau sport et occuper mon temps libre mais cela s’est rapidement transformé en un vrai projet sportif et j’ai cherché à organiser mon quotidien pour m’entrainer toujours plus. J’ai donc rejoins la section sportive du collège Verlaine puis celle du lycée Gambetta  afin d’augmenter le nombre d’entraînements chaque semaine.

C’est en classe de 3ème que j’ai participé à mon premier Championnat de France cadet et où j’ai décroché ma première sélection en équipe de France. Je me suis retrouvé à l’étranger, à représenter la France dans une compétition internationale, quelle fierté à l’époque où ce n’était pas toujours facile à la maison.

Depuis quelques années et compétitions internationales sont passées, j’ai pris le départ de plusieurs Coupe du Monde, Championnat d’Europe et du Monde, remporté plusieurs Titres de Champion de France. Je me demande toujours ce que j’aurais fait si je n’avais pas foncé dans ce sport plus jeune.

Aujourd’hui j’ai pour ambition de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 mais aussi ceux de Paris en 2024 et d’y remporter une médaille.

Il s’agit d’un projet ambitieux mais à la hauteur de ma motivation. Bien sûr que c’est possible, il suffit de se poser la question : pourquoi moi je ne serai pas capable de cela ? Il n’y a pas de réponse, je suis capable !

Suivez mon parcours, mon quotidien, mes entrainements, mes résultats et partagez avec moi ce projet olympique.

Dire fait rire mais faire fait taire !

Demain se prépare aujourd’hui.

Loïc Léonard