Bilan Coupe du Monde Duisburg

Ma saison internationale débutait le week end dernier avec une manche de Coupe du Monde en Allemagne sur le mythique bassin de Duisburg.
Aligné en C2 1000m avec Thomas Simart mais également en monoplace sur 200m. Voici le résumé de ma compétition.

7ème en C2 1000m

Pour notre première compétition internationale en biplace sur 1000m avec Thomas Simart, l’objectif était surtout de découvrir le potentiel du bateau.
Ayant eu très peu de temps pour préparer le bateau spécifiquement pour la compétition, nous avons abordé les courses avec l’envie de construire les choses les unes après les autres. L’idée était de ne pas courir après le temps et se focaliser sur le résultat.
C’est chose réussie, après une 2e place en série nous accédons en demi-finale. Nous profitons de ce moment pour échanger et régler le schéma de course pour progresser sur le 1000m. Notre 3e place en demi finale après une belle bagarre dans les derniers mètres nous permet d’accéder a la finale de cette coupe du Monde sur distance olympique.
La finale !
Course après course nous construisons et améliorons technique et stratégie. Nous réalisons une course engagée, où nous nous sommes pleinement exprimé et qui nous permet d’accrocher la 7e place de cette finale.
Le résultat est tout a fait interessant au vu de la préparation du bateau et le temps disponible avant l’étape principale du Championnat du Monde sénior fin août.

6ème en C1 200m

Aligné également en C1 200m pour cette compétition, je n’avais pas couru cette distance en internationale depuis les Championnat du Monde moins de 23 ans en 2017. Il s’agit d’une distance que je ne prépare plus spécifiquement car elle ne fait plus partie du programme olympique.
Ma participation a cette épreuve était dans le but d’augmenter le volume de course sur la compétition et de prendre du plaisir.
C’est chose faite !
Après une série où les sensations n’étaient pas au rendez vous, je me classe 3ème et accède à la demi finale du lendemain.
Bien vigilant sur la technique et les différents points qui peuvent amener mon bateau a des vitesses importantes, je prend le départ de la demi-finale serein.
Je remporte ma demi finale et accède à la finale de cette coupe du Monde.

En finale, je réalise un très bon départ qui me place dans le trio de tête. Dans le trio de tête pendant les 100 premiers mètres la fin de course est en revanche plus compliquée. Les bras durs, la pagaie n’accélère plus dans l’eau pourtant la tête elle veut aller chercher cette ligne d’arriver, je sens que le bateau va vite !
La ligne d’arrivée franchie, j’obtiens la 6ème position de cette finale.

1 Coupe du Monde : 2 Finales !

Le bilan de la compétition est interessant, double finaliste avec une 6e et une 7e position dans cette coupe du Monde. Le bilan est mieux que l’année précédente et cela est encourageant pour le reste de la saison.
La préparation suit son cours, l’envie est toujours là, le plaisir aussi !

Vous pouvez retrouver le détail de mes courses sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/leonardloic/