Après les championnats du Monde et ma 10ème place, j’ai vite repris le chemin de l’entraînement pour aller décrocher la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo.Qualification que nous avons loupé à 0,47sec, toujours difficile à encaisser…Il va donc falloir passer par le rattrapage continental qui aura lieu au mois de Mai en République tchèque pour se sélectionner aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Un planning de stages d’entraînements, de compétitions de préparation et d’entraînement à été préparé en vu d’obtenir le quota olympique et ensuite la médaille aux jeux de Tokyo. Un vrai plan de bataille à l’objectif ambitieux et annoncé

Après le mois de septembre et octobre où je me suis entraîné au quotidien dans mon club.En novembre, j’ai passé un peu plus de 3 semaines d’entraînement en Floride avec l’équipe canadienne. Accompagné des canoës hommes de l’équipe de France.Un stage d’entraînement dans des conditions climatiques idéales pour la période et des sessions intéressantes dans ce groupe canadien, coaché par une vraie légende de notre sport Andréas Dittmer.Un bon travail a été effectué dans ce stage, notamment dans la préparation de notre C2 avec Thomas Simart, nous échangeons autour de ce projet et nous progressons.Suite à ce stage, quelques jours d’entraînement dans notre club de St Laurent Blangy.

Quelques jours de présence également en entreprise pour moi chez Leroy Seafood pour qui je travaille depuis plus d’un an maintenant et qui m’accompagnent dans mon projet sportif et professionnel.

Mentalement, c’est important pour moi d’avoir un emploi dans lequel je m’épanouie totalement, j’ai trouvé un équilibre et cela me permet de progresser et aborder ma carrière sereinement.Puis un autre stage d’entraînement avec l’ensemble de l’équipe de France.

Cette fois en Espagne pour une durée de 10 jours. Une fois de plus un travail en monoplace et équipage pour préparer au mieux la qualification olympique.J’écris ces quelques lignes sur la route du retour, avant de se ressourcer en famille pour les fêtes de fin d’année. Faire le plein d’énergie avant d’attaquer une nouvelle fois des stages de préparation dès début janvier avec du ski de fond.Il s’agit d’une année importante et déterminante pour mon projet sportif.

J’aimerai remercier une fois de plus l’ensemble de mes partenaires qui me soutiennent dans ce projet olympique. Je suis fier de pouvoir représenter ces entreprises du territoire, fier d’avoir leur confiance et encouragements.

Merci également à tous ceux qui suivent mon projet de près ou de loin. Qui n’hésitent pas à m’envoyer quelques messages d’encouragement et me donner de la force. Il s’agit vraiment d’un projet partagé.Voilà un point d’étape dans ma préparation pour la saison à venir.

L’objectif est en tête !

Loïc